Et si notre perception nous empêchait de perdre du poids ?

On le sait déjà depuis quelque mois, la fébrilité se fait sentir et la musique de Noël se fait entendre.

C’EST NOËL !!!

Ho Ho Ho, on l’échappe dans la bouffe et l’alcool.

noel

Pour plusieurs, le temps de fêtes est une période de choix pour se réunir et célébrer. Quand je dis célébrer, je veux dire fêter. En fait fêter fort…pas mal fort. Quand on pense à Noël, on a déjà une bonne idée de la bouffe incroyable que Grand-Maman a préparé, ça fait déjà plusieurs semaines que notre mère est dans les petits desserts et notre chum ou blonde a déjà commencé à acheter le vin et l’alcool pour les partys. En bref :

Beaucoup de bonne nourriture et d’alcool X nombre de partys de Noël

=

Des résolutions béton pour janvier.

Je fais une petite parenthèse ici. Est-ce que vous savez quelles sont les périodes les plus achalandées au gym ? Tout le monde va répondre janvier sans même hésiter. Quelques-uns d’entre vous savent aussi que septembre est l’autre moment de l’année très occupé.

La question qui tue : «Pourquoi les gyms sont plus occupés en janvier et septembre ?»

Parce que beaucoup de gens veulent bien paraître devant les autres au moment le plus critique de l’année.

  • L’été pour toutes les occasions de porter des vêtements légers et d’aller à la plage
  • La période des fêtes pour revoir notre parenté et être beaux dans nos kits de soirée.

Ça n’est pas l’unique motivation de tout le monde, je le sais. Mais je dois avouer que l’objectif de beaucoup de mes clients est d’être dans une meilleure forme pour ces deux moments de l’année, simplement pour bien paraître. Je n’essaie pas d’être péjoratif ici. En fait, avant de comprendre ce qui suit, j’étais directement dans cette catégorie.

Qu’est-ce qui fait que l’on doit toujours recommencer à faire des efforts pour retrouver notre forme idéale ?

C’est notre perception de soi-même.

Je m’explique. Je peux vouloir être mince et en forme ou je peux vouloir ne pas être gros. Il y a une différence fondamentale entre ces deux perceptions. C’est une différence tellement importante qu’elle détermine si oui ou non, on pourra avoir le corps et la santé que l’on désire.

C’est un concept de Programmation Neuro Linguistique (PNL) amenée par Tony Robbins. Une perception peut s’éloigner de… ou s’approcher de…

noel1

Comment ça marche ?

Pour s’aider à comprendre, je vais prendre exemple sur quelqu’un qui veut perdre du poids. Cette personne pèse 250 livres et elle désire peser 180 pour être bien et en santé. Donc 70 livres à perdre.

Scénario A :

La personne veut s’éloigner des 250 livres. Pour elle, tout ce qui est en lien avec ce poids-là déplaît. Elle n’aime pas ses vêtements, sa capacité de bouger qui est réduite, le regard des gens, le sentiment de devoir supporter tous ces livres en trop et j’en passe. Si elle réussi à perdre 50 livres, qu’est-ce qui risque de se passer ?  Le symptôme de malaise diminue. La personne se sent mieux et arrête de porter attention à son poids. Par la suite, elle risque de reprendre suffisamment de livres pour que le signal d’alarme du malaise refasse surface.

Scénario B :

La personne veut s’approcher des 180 livres. Pour se faire, elle s’engage dans des comportements qu’elle devra avoir pour peser 180 livres. Elle regarde pour des régimes plus sains, de l’activité physique, elle veut détoxifier son environnement. Si elle réussi à perdre 50 livres, qu’est-ce qui risque de se passer ? Elle sait maintenant qu’il lui reste 20 livres avant d’atteindre son objectif. Elle continue à améliorer son mode de vie pour s’y rendre.

Suite à la lecture des deux scénarios, selon vous est-ce que dans nos perceptions, on est mieux de vouloir s’éloigner ou s’approcher d’une situation ?

S’approcher à 100 %. Ça fait toute la différence. Je vous raconte un fait vécu avec un client. Il avait une photographie de lui sur son ordinateur en fond d’écran de son image quand il pesait 350 livres pour ne jamais retourner à ce poids. Il avait de la difficulté à perdre les dernières 50 livres qu’il voulait obtenir et il est venu me rencontrer. Quand j’ai vu ce fond d’écran, je lui ai fait changer la photo pour quelqu’un qui avait la forme physique qu’il convoitait. Pas Thor ou Captain America, mais une forme qu’il savait être proche de son objectif.

Aujourd’hui, ce client a perdu ses 50 livres en trop.

C’est une combinaison de facteurs et d’efforts qui l’a amené à réussir, oui !

Mais une perception est beaucoup plus puissante qu’on veut bien le croire. Prenez donc le temps de faire des résolutions «post temps des Fêtes» pour s’approcher de vos objectifs.

J’ai également un ebook gratuit pour vous, 101 trucs pour se sentir au sommet de sa forme. C’est un court texte qui risque de vous faire rire, grandir et, je l’espère, vous faire sourire plus souvent 🙂!

fe-ebook3d-01-final-vide

Simon Lemire
Kinésiologue B. sc. / spécialiste en santé, mieux-être

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

La première étape de votre démarche FixÉnergie

Première rencontre