La saison de course arrive. Es-tu prêt ?

La course sa s’adresse à qui en réalité ? C’est assez simple en fait ça s’adresse à pas mal tout le monde qui aime profiter du plein air et ce dépasser.

Il n’y a pas d’excuse possible courir c’est beau, bon et pas cher !

Je remarque que la majorité de mes amis et clients aimeraient courir. Ils trouvent vraiment que l’idée est intéressante. Le problème, comme dans toute forme de sport, c’est de trouver la motivation et le temps pour se pratiquer.

Mon truc !!! Pendant chacune de mes années ou courir est mon sport d’été, je m’inscris à 3 courses durant la saison.

  • 1re au début de la saison pour me mettre dans le bain. Retrouver le plaisir d’être dans l’esprit de compétition. Goûter à l’ambiance d’être au milieu d’autres coureurs. Les journées de compétition sont vraiment agréables pour tous les niveaux d’athlète que ce soit notre première course ou notre 100e l’effet et le plaisir est là.
  • 2e au milieu de la saison, donc suivant au début juillet. Cette course est un bon signal pour savoir si mes objectifs de saison sont bien ajustés. Il faut ce rappeler de ne pas trop être exigeant sur nos résultats surtout quand c’est notre première année.
  • 3e à la fin de la saison, pour moi c’est le demi-marathon de Montréal. C’est LA COURSE qui donne le pouls de comment l’effort à été bien orienté ou non

C’est ma méthode. J’avoue que je la recommande aussi chaudement à mes clients athlètes et amateurs de course. De se fixer un but personnel c’est une chose, mais c’est vraiment une autre réalité de ce mettre les contraintes de devoir ‘’performer’’ dans le cadre d’une compétition.

Une fois la motivation trouvée, il faut commencer à se préparer. Il y a surement des centaines de livres et articles qui parlent de la préparation à la course. Côté livre, je pense que Course a pied: le guide d'entraînement et de nutrition de Richard Chouinard et Nathalie Lacombe est une bonne intro.

Mon approche de l’entraînement de la course à pied.

Évidemment il faut comprendre que comme n’importe quel sport, l’entraînement s’adapte au client. En gros voici les composantes d’une bonne préparation :

  1. Technique :

Est-ce que tu sais courir ? Ça à l’air d’une question bête et méchante, mais en vérité peu de gens sont réellement confortable et efficace dans leur technique. Je ne vais pas essayer de démontrer une technique par écrit, mais c’est un élément essentiel d’une bonne course. Si ça n’est pas évident pour toi, tu peux sans doute trouver des groupes de course dans ta région.

  1. Intervalles :

L’objectif ici c’est de travailler dans une zone d’effort élevé le plus longtemps possible afin d’avoir des adaptations physiologiques. Les intervalles classiques sont 30 secondes d’efforts pour 1 minute 30 secondes de repos ou 1 minute d’effort pour 1 minute de repos.

  1. Volumes :

Le volume est un sujet chaud de l’entraînement des sports d’endurances. Ce que je dirais personnellement c’est que je priorise plusieurs séances de petits volumes que des sorties de trop grands volumes. L’objectif ici est d’augmenter l’intensité et de réduire les risques de blessures.

  1. Avoir un objectif clair :

Il faut savoir exactement quel est mon but de courir cet été ?

  • Je vais perdre 5 livres d’ici le 1er juin
  • Je vais courir 10 kilomètres à Montréal le 30 septembre prochain
  • Je vais courir 5 kilomètres en 26 minutes à la course de Bromont le 14 juin.
  • Et j’en passe.

C’est certain que la course, ça n’est pas pour tout le monde, mais tout le monde pourrait le faire (ou presque). Si vous avez envie de vous surpasser, d’améliorer votre capacité cardio vasculaire, de vous sentir mieux, d’avoir plus d’énergie… Essayez-le.

Le pire qui pourrait arriver ce serait de tomber en amour avec un sport sain, qui fait du bien.

J’ai également un ebook gratuit pour vous, 101 trucs pour se sentir au sommet de sa forme. C’est un court texte qui risque de vous faire rire, grandir et, je l’espère, vous faire sourire plus souvent 🙂!

Simon Lemire
Kinésiologue B. sc. / spécialiste en santé, mieux-être

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

La première étape de votre démarche FixÉnergie

Première rencontre